Le spécialiste digital de l'Emploi BTP et Immobilier

Les métiers du BTP


Fiche métier directeur commercial

Retrouvez toutes les informations concernant le métier de technico-commercial BTP : les domaines d'activités, les risques, les compétences requises, les formations menant à ce métier, les possibilités d'évolution et le salaire.

 

Activités

Le rôle principal du technico-commercial BTP consiste à commercialiser des services, des biens ou des produits : ce qui nécessite une polyvalence de compétences et de connaissances à la fois techniques et commerciales. En effet, il doit être en mesure de proposer des solutions adaptées à chaque client, aussi bien sur le plan technique, que financier.
Pour trouver de nouveaux acquéreurs afin de développer le portefeuille de clients de l'entreprise, le technico-commercial industriel se charge de la prospection auprès des particuliers et des professionnels sur une zone géographique définie. Il se charge également du démarchage : aussi bien pour vendre des fournitures industrielles que des produits ou services techniques. Pour cela, le technico-commercial industriel peut être amené à se déplacer sur place auprès des clients acquis ou potentiels : c'est-à-dire au sein des entreprises, des usines, des collectivités territoriales, etc. Il exerce également cette tâche par téléphone.
 
Le technico-commercial BTP se charge de négocier les conditions commerciales de vente après une réalisation approfondie des études de marché. Il conseille les clients vis-à-vis d'une ligne de produits qu'il connaît parfaitement et dont il est responsable de la vente.
Pour faciliter les démarches, il est le seul interlocuteur entre les clients et l'entreprise, et ce, du premier échange, jusqu'au service après-vente.
 
Il se charge ainsi d'assurer le suivi commercial, et transmet les suggestions, les critiques et les matériels défectueux directement aux différents services concernés de l'entreprise. Le technico-commercial industriel œuvre à la fidélisation des clients et effectue une veille stratégique afin d'élaborer des plans d'actions commerciales.
Le technico-commercial industriel travaille au sein d'une entreprise commerciale ou industrielle, ou au sein d'une société de services : dans le secteur de la fabrication et de la distribution d'équipements et de produits industriels par exemple.

 

Risques du métier

Les risques du métier de technico-commercial industriel sont principalement liés :
-          aux nombreux déplacements professionnels (risques d'accident de la route liés à la fatigue, aux embouteillages, au stress, aux intempéries…),
-          à l'éloignement et l'isolement (causes notamment de risques d'alimentation irrégulière et déséquilibrée),
-          au stress et à la pression engendrée par ce type de métier.

 

Compétences et Qualités

Dynamique et patient, le technico-commercial industriel est doué d'un bon relationnel indispensable et est toujours à l'écoute des clients. Rigoureux et diplomate, il s'adapte facilement et sait anticiper les situations tout en étant compétitif. Le technico-commercial industriel aime travailler en équipe, tout en étant parfois isolé : notamment lors de ses nombreux déplacements.
Sous pression quasi-constante, le technico-commercial industriel doit être résistant au stress, tout en disposant de solides compétences commerciales : en vente et en négociation. Autonome et organisé, selon l'entreprise pour laquelle il travaille, l'anglais peut être un atout indispensable, ainsi que la connaissance d'une troisième langue (l'espagnol, l'arabe, ou le chinois sont généralement appréciés).

 

Etudes / Formations

Pour se former dans la vente de solutions technico-commerciales et le management commercial, tout en apprenant comment développer une clientèle, gérer de l'information technique et commerciale, et mettre en œuvre de la politique commerciale, le BTS (Brevet de technicien supérieur) technico-commercial est la formation réunissant l'apprentissage des connaissances et compétences nécessaires pour exercer le métier de technico-commercial industriel. Cette formation permet de maîtriser les savoir-faire et les connaissances indispensables en processus de fabrication.
 
Plusieurs formations de ce type sont accessibles après le Bac, afin d'atteindre le niveau Bac+2 ou Bac+3 nécessaire :
-          BTS technico-commercial, avec de nombreuses mentions comme : génie électrique et mécanique, bois et dérivés, matériaux du bâtiment, matériaux souples, etc.),
-          BTS négociation et relation client,
-          BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole) mention technico-commercial,
-          DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) techniques de commercialisation,
-          Écoles de commerce,
-          Licence professionnelle commerce, avec option commercialisation des biens et services interentreprises.

 

Evolutions

Après plusieurs années d'expérience, le technico-commercial industriel peut évoluer vers des postes avec davantage de responsabilités. Notamment vers des postes d'encadrement comme : chef de produit, directeur d'un service commercial, etc.
En fonction de son parcours et de ses compétences, le technico-commercial industriel pourra également devenir acheteur pour un grand groupe après plusieurs années d'expérience.
 

Salaire

Voici le salaire du technico-commercial industriel par niveau d'expérience (annuel brut) :
DÉBUTANT 25 000 €
DE 1 À 3 ANS 25 000 €
DE 3 À 5 ANS 27 500 €
DE 5 À 10 ANS 30 000 €
PLUS DE 10 ANS 33 775 €
Vous pourrez découvrir spécifiquement les perspectives salariales en commercial CVC sur Xpair Job.

VOIR LES OFFRES D'EMPLOI DE COMMERCIAL
 
 
imprimer envoyer