Le spécialiste digital de l'Emploi BTP et Immobilier

Les métiers du BTP


Fiche métier charpentier

Dans cette fiche métier, retrouvez toutes les informations concernant le métier de charpentier : les domaines d'activités, les risques, les compétences requises, les formations menant à ce métier, les possibilités d'évolution et le salaire.

Activités

Le charpentier exerce une partie de son métier dans son atelier : pour toute la fabrication d'éléments. Le reste du temps, il est sur le terrain afin d'installer ce qu'il a façonné sur le chantier. Il travaille principalement le bois, mais de nombreux nouveaux matériaux viennent s'insérer dans son champ d'expertise tel l'acier, le PVC, le métal, ou encore, le verre, le plastique, l'aluminium, etc. Le charpentier connaît les techniques de façonnage propre à chacun de ces matériaux et sait les appliquer.
 
Le charpentier se base sur les plans qui lui sont fournis par le dessinateur de structure ou l'architecte pour choisir les matériaux, puis les façonner (en traçant des repères, effectuant des calculs, découpant, assemblant…) avec les machines à commande numérique présentes dans son atelier. Il réalise ainsi les ossatures du bâtiment (comme les poutres et les charpentes, mais aussi les soupentes, ou encore les passerelles…) nécessaires pour la pose des menuiseries et des couvertures de toiture.
Son champ d'expertise inclut également la pose (levage et montage) de son ouvrage sur le lieu de construction du bâtiment. Il sera ainsi directement sur place pour effectuer d'éventuels raccords à la suite de la vérification, qu'il effectue lui-même, du bon agencement de sa réalisation avec l'ensemble de la structure.
 
Le charpentier travaille pour tous types de constructions : de la maison individuelle au hangar agricole, en passant par les bâtiments industriels et les immeubles.
L'évolution des techniques du travail de charpentier permet une amélioration des conditions d'exercice du métier. En effet, la pose en hauteur des charpentes est aujourd'hui facilitée par des ouvrages plus légers. De plus, la mécanisation des techniques de levage constitue une aide précieuse pour le charpentier, bien que ce métier reste physique.
 
Généralement seul lors du façonnage, le charpentier travaille en équipe avec le client et les architectes au moment de la conception, en amont du projet, ainsi qu'au moment de la pose sur le chantier.
Le respect des normes de sécurité est très important.

Risques du métier

Les principaux risques liés à l'exercice du métier de charpentier sont :
-          les chutes depuis un toit lors de la pose par exemple, mais aussi à tout autre moment sur le chantier : échelles, échafaudages, outils et machines présents sur le chantier…,
-          à l'exposition à la poussière de bois, aux colles, aux produits chimiques…,
-          aux conditions de travail en extérieur,
-          à l'exposition aux bruits des machines lors de la conception en atelier, mais également sur les chantiers,
-          à de mauvaises postures de travail,
-          etc.

Compétences et Qualités

Minutieux dans son travail manuel, le charpentier aime le travail en équipe et respecte les normes de sécurité. Son travail en extérieur nécessite une bonne résistance physique, ainsi qu'un certain sens de l'équilibre, puisqu'il est amené à travailler en hauteur.
 
Le charpentier a une excellente connaissance des matériaux qu'il utilise, leur qualité propre et les différentes techniques de construction liées à son métier. Il sait lire des plans et les exécute. Il est également en mesure d'estimer les dimensions et les volumes. Le charpentier possède de solides compétences en géométrie, ainsi qu'en conception assistée par ordinateur.
Rigueur et précision sont des qualités non-négligeables pour exercer le métier de charpentier.
 

Etudes / Formations

Pour exercer le métier de charpentier, le niveau d'étude de base requis est l'obtention d'un Certificat d'Aptitude Professionnel, accessible dès la fin de la troisième, il s'effectue en deux ans. Il existe trois formations :
-          CAP charpentier bois,
-          CAP constructeur bois,
-          CAP charpentier de marine.
 
Les alternatives au niveau Bac :
-          Bac Professionnel intervention sur le patrimoine bâti (option charpente),
-          Bac Professionnel technicien constructeur bois,
-          Brevet Professionnel charpentier,
-          Brevet Professionnel charpentier de marine.
 
Les formations au niveau Bac+2 :
-          BTS SCBH (Systèmes Constructifs Bois et Habitat),
-          BTS CM (Constructions Métalliques).
 
Les formations au niveau Bac+3 :
-          Licence Professionnelle bâtiment et construction,
-          Licence Professionnelle métiers du bois.

Plus de formations Charpentier à retrouver sur Batiactu Formation.

Evolutions

Après plusieurs années d'expérience au sein d'une entreprise, un charpentier peut se spécialiser dans un domaine comme la conception, le montage ou la réalisation, etc. Il peut également se spécialiser dans une fonction comme l'agencement, la structure, l'isolation, etc.).
Selon ses compétences et ses opportunités, il peut devenir chef d'équipe ou se mettre à son compte (cependant, les machines de façonnage coûtent très cher).
 

Salaires

Salaire charpentier par niveau d'expérience (annuel brut) :
DÉBUTANT 19 842 €
DE 1 À 3 ANS 19 842 €
DE 3 À 5 ANS 21 826 €
DE 5 À 10 ANS 23 810 €
PLUS DE 10 ANS 26 807 €
 
 
Découvrez le salaire de charpentier par région (annuel brut).

VOIR LES OFFRES D'EMPLOI DE CHARPENTIER
 
 
imprimer envoyer
 

Trouvez un travail de charpentier