Le spécialiste digital de l'Emploi BTP et Immobilier

Les métiers du BTP


Fiche métier ingénieur génie climatique et thermique

Retrouvez toutes les informations concernant le métier d'ingénieur en génie thermique et climatique : les domaines d'activités, les risques, les compétences requises, les formations menant à ce métier, les possibilités d'évolution et le salaire.
 

Activités

L'ingénieur en génie climatique mène des études de terrain afin de proposer des solutions optimales dans le domaine de la température et de la qualité de l'air, aussi bien pour les habitations que pour les locaux professionnels, ou commerciaux. Son métier consiste à assurer cette mission tout en œuvrant aux économies d'énergie dans le respect des réglementations en vigueur, pour assurer le confort au quotidien à l'intérieur des bâtiments. Les enjeux du développement durable sont au cœur du métier de cet intervenant du Bâtiment et des Travaux Publics.
 
Le confort thermique est important dans tous types de bâtiments : qu'il s'agisse d'habitations, de bureaux, d'hôpitaux ou de centres commerciaux, l'ingénieur en génie thermique et climatique propose ainsi des solutions à basse consommation comme les planchers chauffants, par exemple, ou des systèmes de ventilation par déplacement d'air, etc.
 
Les principales contraintes auxquelles il doit réfléchir sont :
-          comment maîtriser les consommations énergétiques,
-          tout en préservant l'environnement,
-          et respectant les règles de sécurité.
 
Spécialiste des énergies renouvelables, l'ingénieur en génie thermique et climatique intervient tout au long du chantier. Il propose des solutions pour :
-          la conception des équipements thermo-climatiques (il réalise un travail de bureau en effectuant des chiffrages et études techniques, mais aussi des devis, des plans… et choisit les matériaux),
-          leur fabrication (il réalise de nombreux essais, tests, réglages et contrôles dans un laboratoire de mesures),
-          leur installation et maintenance (il effectue un travail de terrain et gère le suivi des équipements pendant et après le chantier pour s'assurer qu'il fonctionne correctement dans les bâtiments où ils ont été installés, dans le but de réduire les coûts, et de chercher des possibilités d'améliorations, si besoin).
 
L'ingénieur en génie thermique et climatique travaille généralement pour un bureau d'études, une entreprise ou une administration. Il exerce un poste à responsabilité qui engendre souvent des pressions.
 

Risques du métier

Les risques liés à l'exercice du métier d'ingénieur en génie thermique et climatique sont principalement le stress et la pression auxquels il est soumis plus ou moins au quotidien. Les autres risques sont ceux liés à sa présence sur les chantiers (risques de chute…).
 

Compétences et Qualités

La pluridisciplinarité est une des compétences requises pour exercer le métier d'ingénieur en génie thermique et climatique. En effet, il est doué d'une capacité de synthèse, a de bonnes connaissances générales dans le secteur du bâtiment et se sert au quotidien des outils informatiques, etc. Il possède également d'excellentes compétences dans le domaine thermique.
 
Doué d'une aisance de communication, l'ingénieur en génie thermique et climatique possède un bon relationnel qui lui permet d'être à l'écoute du client, des architectes et des maîtres d'œuvres, tout en échangeant avec diplomatie avec chacun d'entre eux.
 
En bon pédagogue, il sensibilise ses interlocuteurs sur le sujet environnemental. Il se tient régulièrement au courant des nouvelles réglementations en vigueur et se charge d'une veille technologique pour se tenir informé en permanence des modifications et évolutions.
 

Etudes / Formations

Un ingénieur en génie thermique et climatique accède à ce poste après l'obtention d'un diplôme dans une école d'ingénieurs, généraliste ou spécialisée. Une seule école en France (l'INSA, à Strasbourg) propose actuellement un parcours complet en génie climatique et énergétique.
Il est également possible de suivre une formation universitaire via un Master de Recherche, ou un Master Professionnel : avec une spécialisation en énergie, en énergétique ou en thermie.
 
Les formations au niveau Bac+5 :
-          Diplôme d'ingénieur (dispensé par plusieurs écoles), spécialité énergie, génie des procédés énergétiques, génie énergétique et environnement, mécanique et énergétique, thermique énergétique, mécanique et énergétique, etc.
-          Master énergétique et thermique,
-          Master énergie,
-          Master Recherche énergie, mention matériaux et procédés pour l'énergie,
-          Master Recherche énergie, mention sciences thermiques.
 
Au niveau Bac+6 :
-          DU Diplôme de Recherche Technologique Universitaire génie, mention informatique, électronique, électrotechnique, automatique génie mécanique énergétique, matériaux, etc.

Plus de formations Ingénieur en génie climatique à retrouver sur Batiactu Formation.

Evolutions

Avec plusieurs années d'expérience, l'ingénieur en génie thermique et climatique peut évoluer dans sa carrière, en devenant directeur d'exploitation ou ingénieur expert.
 

Salaire

Salaire ingénieur en génie thermique et climatique par niveau d'expérience (annuel brut) :

DÉBUTANT 35 800 €
DE 1 À 3 ANS 35 800 €
DE 3 À 5 ANS 39 380 €
DE 5 À 10 ANS 42 960 €
PLUS DE 10 ANS 48 366 €

Découvez le Salaire ingénieur en génie thermique et climatique par niveau région (annuel brut).

VOIR LES OFFRES D'EMPLOI D'INGÉNIEUR EN GÉNIE THERMIQUE-CLIMATIQUE






Créez une alerte e-mail pour recevoir
toutes nos nouvelles opportunités