Le spécialiste digital de l'Emploi BTP et Immobilier

Conseil entretien
Le déroulement de l'entretien d'embauche

 
 
imprimer envoyer
 

L’entretien
C’est le recruteur qui décidera de la façon dont se déroulera l’entretien. Néanmoins, il est probable qu’il demande d’abord au candidat de se présenter : il conviendra de résumer en quelques minutes son parcours professionnel, et d’expliquer pour quelles raisons on a postulé dans cette entreprise. Penser à adapter le discours au professionnel rencontré : par exemple, un responsable des ressources humaines prêtera davantage attention à la personnalité, alors que ce sont les compétences qui comptent le plus pour un manager opérationnel.


Ensuite, la présentation laissera place à un échange avec le recruteur : c’est le moment où il cherchera à tester l’adéquation du profil du candidat avec le poste. Il convient donc d’être clair dans ses réponses et de ne pas chercher à en faire trop. Ne pas adopter une position fermée (croiser les bras ou les jambes, se mettre en retrait sur la chaise, …) et penser à sourire. Ecouter attentivement tout ce que l’interlocuteur pourra dévoiler sur le poste, les horaires, les avantages, la rémunération, la date de début de contrat,….

A la fin de l’entretien, le recruteur demandera au candidat s’il a des questions : c’est le moment de montrer son intérêt pour le poste. On pourra par exemple demander quelles sont les perspectives d’évolution du poste. De même, si on lui pose la question, le candidat pourra indiquer quelles sont ses autres pistes de recrutement (un candidat demandé par plusieurs entreprises est perçu comme un candidat compétent). Dans tous les cas, il convient de toujours avoir une question à poser ; dans le cas contraire, le recruteur pourrait penser que le candidat n’est pas intéressé par le poste.
L’attente de la réponse et relance
Une fois l’entretien terminé, commence l’attente. Dans tous les cas, le recruteur doit lui-même fournir une réponse, dans l’idéal dans les 7 jours suivant l’entretien. Ne pas le contacter avant la date donnée, lui envoyer un mail ou l’appeler si aucune réponse n’a été reçue le lendemain de cette date.

Si la réponse est positive et que cette entreprise est en tête de vos préférences, penser à remercier le recruteur pour l’opportunité offerte, préciser la hâte à commencer le travail peut conforter le recruteur dans son choix.

Si la réponse est positive mais que la réponse d’une autre entreprise est attendue par le candidat avant d’accepter le poste, répondre quand même au recruteur en le remerciant de l’entretien et d’avoir retenu la candidature ainsi qu’en précisant la date à laquelle une réponse définitive pourra lui être fournie. Surtout respecter scrupuleusement cette date, que la réponse soit positive ou négative.

Si la réponse est négative et non justifiée, remercier quand même le recruteur de l’entretien et lui demander la ou les raisons du refus de poste, cela pourra aider pour les prochains entretiens. Si le candidat est tout de même très intéressé par cette entreprise, il peut proposer au recruteur de conserver son dossier si un autre poste est disponible dans les domaines de compétences évoqués.

 
 
imprimer envoyer