Le spécialiste digital de l'Emploi BTP et Immobilier
  • Accueil
  • Contrat de travail Métier Macon

Contrat de travail BTP


Contrat de travail Macon

Sur un chantier de construction, le maçon est le premier intervenant concernant l'exécution du chantier puisque c'est lui qui se charge d'établir les fondations de la future construction, qu'il s'agisse d'un pont, d'une maison, d'un immeuble, d'un bâtiment industriel, etc. Après quoi, il monte les murs, poutrelles et autres éléments porteurs.
En plus du contrat de travail de maçon, vous trouverez des offres d'emploi et des formations.
 

Fiche de poste d'un maçon

Pour composer une fiche de poste adapté à chaque type de métier, l'employeur, ou le responsable se chargeant d'employer un nouveau salarié, peut s'inspirer du modèle de fiche de poste ci-présent afin de prévoir un document complet à destination du maçon que l'entreprise va employer.
 
La fiche de poste doit, en effet, précisément définir le cadre d'intervention du salarié afin que ses missions soient clairement définies avant sa prise de poste et que le salarié et l'employeur s'accordent sur les besoins réels de l'entreprise. Cette fiche de poste est généralement soumise au nouveau salarié lors de la signature de son contrat de travail, si elle y est annexée, il suffira alors de la parapher. Sinon, il faudra la dater, l'approuver et la signer.
La fiche de poste ci-présente peut être complétée à l'aide des mentions proposées, d'autres, plus adaptées aux modalités du poste en question peuvent être choisies à la place.
 

Annexe au contrat de travail

– Fiche de poste –
 
Intitulé du poste : ………………………………………………. (choisir parmi les mentions suivantes ou en inscrire d'autres : chapiste, maçon, cimentier, installateur-poseur, maçon-bâtisseur, maçon en thermique industrielle, maçon du paysage, maçon applicateur, maçon poseur, maçon couvreur, maçon enduiseur, maçon coffreur, maçon plâtrier, moellonneur, ouvrier, maçon carreleur, maçon boiseur, parpineur, maçon ferrailleur, etc.)
 
Missions : ………………………………………………. (choisir parmi les mentions suivantes ou en inscrire d'autres : application des règles de sécurité, construction d'éléments de maçonnerie pour des murs, des cloisons et des façades, opérations de coffrage et de ferraillage, mise en étanchéité, isolation, encadrement d'une équipe, réalisation d'ouvrages spécifiques, rangement et approvisionnement, etc.)
 
Niveau de formation et qualification requis :  ………………………………………………. (choisir parmi les mentions suivantes ou en inscrire d'autres : BEP, CAP ou niveau équivalent dans un filière construction, gros oeuvre, bâtiment, aménagement paysager, Brevet Professionnel, Bac Professionnel, et éventuellement diverses habilitations pour le travail en hauteur, le montage d'échafaudages, l'usage d'engins spécifiques, etc.)
 
Savoirs et savoir-faire principaux : ………………………………………………. (choisir parmi les mentions suivantes ou en inscrire d'autres : opérations de terrassement et de nivelage, assemblage de structures porteuses lourdes, maçonnage, coulage d'éléments en béton, réalisation de mortiers et d'enduits, assemblage d'armatures en béton, installation d'éléments préfabriqués, opérations de scellement, etc.)
 
Compétences spécifiques :  ………………………………………………. (choisir parmi les mentions suivantes ou en inscrire d'autres : pose de couvertures métalliques, maîtrise des techniques de soudure, pose de tuiles, pose et installation d'éléments bitumés, conduite d'engins et de plateformes élévatrices pour lesquels le maçon doit être habilité, mise en place et rangement des échafaudages, construction d'ouvrages spécifiques, pavage, dallage, construction d'escalier, maçonnerie, carrelage, fermetures menuisées, etc.)
 
Lieu de travail : ……………………………………………… (choisir parmi les mentions suivantes ou en inscrire d'autres : entreprises de BTP, entreprises artisanales, etc.)
 
Mobilité : Le maçon doit se rendre sur différents chantiers de construction, de rénovation, de restauration et de réhabilitation, dans toute la zone géographique dans laquelle l'entreprise oeuvre. En termes de disponibilité, le travail peut demander une présence la semaine comme le week-end, le jour comme la nuit et possiblement pendant les jours fériés. Le port des équipements de protection individuelle est obligatoire (chaussures de sécurité, harnais, casque de chantier, etc). Le maçon sera amené à réaliser des opérations en hauteur. Le port de charges est également à prévoir.
 
Position hiérarchique : ……………………………………………… (choisir parmi les mentions suivantes : salarié sous la responsabilité de NOM PRÉNOM POSTE ou responsable de NOM PRÉNOM POSTE)
 
Niveau d'emploi : Groupe ……………………………………………… (à compléter)
 
Classification : F1703 - Maçonnerie
 
Salaire de référence : échelon ………………………………………………(à compléter)
 
 
Signature ou paraphe
 

Les différents contrats de travail pour les maçons

Pour devenir maçon dans le BTP, que ce soit dans une entreprise artisanale, dans une entreprise du BTP ou pour tout autre type de société, il est généralement possible d'obtenir divers types de contrats, parmi les suivants :
?     un contrat à durée indéterminée (CDI) ;
?     différents types de contrats temporaires ;
?     un contrat d'apprentissage
?     un contrat à durée déterminée (CDD).
 

Les chiffres clés

Dans le secteur du BTP, les maçons sont nombreux. Ils peuvent prétendre à différents types de contrats tout au long de leur carrière, sachant que les répartitions contractuelles françaises restent en faveur du CDI pour ce corps de métier. Ainsi, c'est environ 70 % des postes qui sont pourvus sous cette forme-là. En comparaison, les postes en CDD restent relativement peu nombreux avec une représentativité estimée à environ 10 %. Toutefois, il existe aussi des contrats temporaires dont le nombre reste relativement important puisqu'ils représentent environ 15 % des types de contrats présents sur le marché pour les maçons.
Les maçons peuvent également commencer par un contrat d'apprentissage pour se forger une expérience professionnelle en parallèle d'une expérience théorique.
 
Ce métier est largement représenté par la gente masculine et très peu de femmes exercent en tant que maçon.
En termes de capacité salariale des entreprises, c'est dans les sociétés comptant entre 1 et 9 salariés que l'on retrouve le plus de maçons, au nombre de 43 % environ. Ils sont environ 15 % à travailler dans les entreprises de 10 à 19 salariés et 15 % également dans les entreprises de 20 à 49 salariés. Attention, ces chiffres sont vrais pour le poste général de maçon, mais ne correspondent pas du tout aux dénominations d'emploi spécifique. On retrouve ainsi une répartition totalement homogène de maçon boiseur dans des entreprises de toutes les tailles, par exemple, l'importance du nombre de CDI reste toutefois la même pour cette spécificité-ci. Cela semble d'ailleurs être le cas pour un grand nombre d'intitulés de poste plus spécifiques, comme le maçon ferrailleur, le maçon coffreur, le maçon cimentier, etc.

 
 
imprimer envoyer
 



Inscrivez-vous à la newsletter Inscription newsletter