Le spécialiste digital de l'Emploi BTP et Immobilier
  • Accueil
  • Contrat de travail Métier Electricien

Contrat de travail BTP


Contrat de travail Electricien

Les travaux d'installation électrique sont effectués par l'électricien en bâtiment. Il se charge également des travaux de raccordement et de distribution des appareils électriques présents dans les logements, les entreprises, les industries, etc. Installation, entretien, maintenance, dépose, remplacement, son travail est varié puisqu'il intervient sur tous types de travaux : installation de panneaux photovoltaïques, branchement d'une alarme, pose d'une prise électrique, conception d'armoires électriques, etc.
Découvez des offres d'emploi d'électricien sur Batiactu Emploi ainsi qu'un contrat de travail dédié au BTP, en CDI, modifiable comme expliqué ci-dessous pour le poste d'électricien.
 

Fiche de poste d'un électricien en bâtiment

Lors de la recherche d'un candidat, puis de la signature de son contrat de travail, l'employeur doit établir une fiche de poste correspondant aux missions et aux conditions de travail du futur électricien en bâtiment qu'il va recruter. Voici, ci-après, un modèle de fiche de poste pour un électricien dont peut s'inspirer un employeur pour élaborer celle dont il a besoin.
Lorsque vous la complétez, veillez à l'adapter au plus près de vos besoins. Annexé à un contrat de travail, il suffira de le parapher en bas de page. Date, approbation et signature seront nécessaires si vous fournissez ce document indépendamment.
 

Annexe au contrat de travail

– Fiche de poste –
 
Intitulé du poste : ………………………………………………. (choisir parmi les mentions suivantes ou en préciser une autre : électricien du bâtiment, électricien dans le bâtiment tertiaire, électricien de chantier, électricien d'équipement domestique, électricien photovoltaïque, technicien de pose de compteurs électriques, etc.)
 
Missions : ………………………………………………. (choisir parmi les mentions suivantes ou en préciser une autre : travaux d'installation, mise en service des équipements électriques dans les logements et/ou en entreprises, respect des règles de sécurité, dépannage, maintenance, raccordement d'installations très basse tension comme les alarmes, les téléphones fixes, etc.)
 
Cet emploi/métier est accessible avec un CAP/BEP en électricité. Un diplôme de niveau Bac professionnel à Bac+2 (BTS/DUT) peut être demandé selon le secteur (domotique, électrotechnique, automatisme, ...) et pour les postes d'encadrement d'équipe. Une habilitation aux risques d'origine électrique est exigée. Un Certificat d'Aptitude à la Conduite En Sécurité -CACES- conditionné par une aptitude médicale à renouveler périodiquement peut être requis.
 
Niveau de formation et qualification requis :  ………………………………………………. (choisir parmi les mentions suivantes ou en préciser une autre : CAP, BEP, BTS, DUT en électricité, en domotique, en automatisme, en électrotechnique, etc., une habilitation aux risques électrique – mention obligatoire –, un Certificat d'Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES) – mention parfois nécessaire –.)
 
Savoirs et savoir-faire principaux : ………………………………………………. (choisir parmi les mentions suivantes ou en préciser une autre : conception et pose de conduits électriques encastrés ou apparents, raccordements en tous genres, conception et pose d'armoires électriques, automatisme, domotique, intervention sur installations basse tension, maîtrise des différents outils de mesure électrique, connaissance et application des règles de sécurité et des normes électriques, etc.)
 
Compétences spécifiques :  ………………………………………………. (choisir parmi les mentions suivantes ou en préciser une autre : diagnostiquer la source de la panne, habilitation électrique pour intervention sous tension, habilitation électrique pour intervention hors tension, CACES pour la conduite de différents engins de manutention, plateformes élévatrices, etc.)
 
Lieu de travail : ……………………………………………… (choisir parmi les mentions suivantes ou en préciser une autre : entreprise artisanale, entreprise du BTP, etc.)
 
Mobilité : L'électricien est en permanence présent sur des chantiers, qu'il s'agisse de travaux de construction ou de rénovation. Il intervient aussi bien chez des particuliers que dans une entreprise ou une industrie. Pour cela, la mobilité et la disponibilité est indispensable. Les déplacements peuvent parfois être loin du domicile. Le port des équipements de protection individuelle est obligatoire (chaussures de sécurité, harnais, etc). Des astreintes sont à prévoir concernant les missions de dépannages à domicile.
 
Position hiérarchique : ……………………………………………… (choisir parmi les mentions suivantes ou en préciser une autre : salarié sous la responsabilité de NOM PRÉNOM POSTE ou responsable de NOM PRÉNOM POSTE)
 
Niveau d'emploi : Groupe ……………………………………………… (à compléter)
 
Classification : F1602 - Électricité bâtiment
 
Salaire de référence : échelon ………………………………………………(à compléter)
 
 

Signature ou paraphe Les différents contrats de travail pour les électriciens en bâtiment

En tant que salarié, le métier d'électricien en bâtiment s'exerce principalement avec des contrats longs. L'électricien aura davantage de chance d'obtenir un contrat à durée indéterminée (CDI) que dans d'autres métiers. Ainsi, il travaillera généralement dans une entreprise artisanale de petite taille spécialisée en installation, entretien et maintenance par exemple. En entreprise, l'électricien signera aussi des contrats à durée déterminée (CDD) ou des contrats temporaires, majoritairement.
 

Les chiffres clés

Ce métier est majoritairement effectué par des hommes en France, on compte en effet près de 99 % d'électriciens pour 1 % d'électriciennes. Au niveau des répartitions parmi les postes contractuels, on retrouve une très grande majorité de postes en CDI avec un taux de 70 %. Les CDD, quant à eux, représentent seulement 8 % du diagramme. On compte environ 17 % de contrats de travail temporaires.
Le métier d'électricien n'est pas uniquement effectué en tant que salarié. En effet, il existe également un grand nombre de professionnels exerçant leurs fonctions en tant qu'indépendant.
 
Pour ceux exerçant leur métier, la répartition en fonction de la taille de l'entreprise est plutôt homogène, avec 50 % d'électriciens salariés travaillant dans des petites entreprises entre 1 et 19 salariés et près de 40 % travaillant dans des entreprises de plus de 20 salariés, voire même de plus de 250 salariés pour 3 % d'entre eux.

 
 
imprimer envoyer
 



Inscrivez-vous à la newsletter Inscription newsletter